Identification ..

à l'aide de la réglette d'aide à l'identification des individus

En vente pour 3.00 CHF/pièce

Il est souvent difficile d’analyser et de définir correctement s’il s’agit d’un rongement qui provient d’un animal jeune ou d’un animal adulte. Il est vrai que le sujet est délicat et il existe peu de documents d’étude permettant de réelles comparaisons. Sur le terrain, il existe des moyens plus sûrs pour déterminer à quel genre d’individu nous avons affaire et savoir combien d’animaux occupent le territoire. Si l’on excepte la ²facilité² par l’observation directe, la méthode d’analyse par les empreintes peut être un excellent moyen secondaire.

 

Même si parfois les traces de rongements creusés dans le bois ou sur les baguettes de réfectoires par de petites dents sont évidentes, d’autres peuvent poser un réel problème. Nous ne pouvons exclure que certains animaux peuvent avoir subi un dommage ou une malformation sur l’une de leur incisive. Ce problème peut alors rendre la distinction encore plus difficile.  Basée sur le calcul d’une moyenne d’échantillons de branches et de baguettes provenant de plus de 20 territoires différents, la réglette d’aide à l’identification du castor peut être utilisée comme moyen secondaire et de référence afin de faciliter vos appréciations.

Toutefois la réglette d’aide à l’identification du castor ne permet pas d’affirmer catégoriquement l’appartenance du rongement.. Le meilleur moyen étant l’observation directe.   

Carte mesure incisives.png

Utiliser la réglète

Utilisation de la réglette

Rechercher les sites occupés, les chantiers ou les réfectoires présentant des traces de rongements. Prélever plusieurs échantillons sur le même site avant de faire votre analyse. Une distinction sûre entre un castor adulte et un jeune n’est en principe possible que lorsque les deux types de rongements peuvent être observés simultanément sur un même site.

 

Attention ! Lorsque des traces de rongements d’un seul type (taille) sont observées dans un même territoire, il devient extrêmement difficile de définir s’il s’agit de jeunes animaux ou d’animaux adultes. La découverte de traces de rongements isolées plus fines n’équivaut pas automatiquement à un indice de présence de jeunes individus. Dans certains cas, les dommages causés à une incisive peuvent rendre la distinction encore plus difficile (fig.1).

Cliquer ici ...